Comment j’ai maigri en changeant ma routine sportive

Photo prise dans le cadre de la présentation de la collection Asics X Liberty Fabrics
Photographe : Melchior Abeille

Une des grosses révélations que j’ai eu il y a 6 mois est que ne pratiquais pas du tout les « bons sports »,par « bons » j’entends bien sûr ceux qui affinent MA silhouette.

Lorsque j’ai commencé à courir il y a 4 ans j’ai tout de suite minci, normal puisque mon corps découvrait une nouvelle activité très cardio. Le problème c’est qu’après un ultime entrainement pour le semi-marathon de mars 2015, j’ai bien vu que la course à pied ne faisait plus vraiment effet sur ma silhouette. Lassée j’ai petit à petit ralentit la cadence. Grave erreur puisque en stoppant une activité très cardio comme le running, le poids perdu est revenu à  vitesse grand V.

Je me suis alors recentrée sur le sport en vogue du moment : Le Dynamo. Pour celles qui ne connaissent pas il s’agit « d’indoor cycling », et il faut absolument que vous testiez !

Le dynamo c’est vraiment génial, ça te fait transpirer, tu ressors la tête complètement vidée mais l’organisme rempli d’endorphines, ces petites hormones qui te feront oublier que tu as passé la plus mauvaise des journée.

Seulement voilà, après un an de pratique régulière, aucun résultat sur mon physique…

Quand je suis allée voir Insaf pour la première fois, je lui ai parlé de cette routine sportive : Beaucoup de Dynamo, un peu de yoga, de piscine et du running.  En me voyant elle m’a tout de suite dit que je ne faisais pas les choses comme il faut.

Beaucoup trop de cardio, et évidemment une musculature pas très équilibrée. Comme je vous le disais dans mon précédent article, quand je prends du poids je me transforme en petit culbuto, tout se stocke dans les fesses et les cuisses. Le seul moyen d’y remédier ? Des sports qui allongent et gainent le corps tout en travaillant les muscles profonds de façon à brûler beaucoup plus de graisses lorsque je pratique mon cardio adoré.

Et comme il n’y a que 7 jours dans la semaine et que mon corps n’est pas une source d’énergie inépuisable il a fallu faire des choix. J’ai donc choisi de continuer le running mais d’arrêter le cycling afin de le remplacer par un sport qui me plaise autant mais plus adapté à mon objectif de perte de poids.

J’aime beaucoup le yoga et ses postures qui font du bien au corps et dans la tête, et sachez qu’il existe différent types de cours et d’intensités qui vont de la détente-méditation au véritable workout !

D’un point de vue personnel j’adore le cours de Strala que dispense Sandrine: Un flow dynamique, beaucoup d’abdos et un travail complet sur la silhouette (elle est d’ailleurs l’auteur du livre « Yoga Sculpt »aux éditions Solar), j’y suis donc allée de manière plus régulière pour enfin voir les premiers résultats.

En juin Sandrine est partie vivre à l’étranger, j’ai donc continué le yoga avec des profs différentes que j’adore comme Hermine, Valentina ou plus récemment Adèle. J’adore pratiquer sur le tapis mais il me fallait quelque chose de plus intense, qui me donne des courbatures ( fille complètement maso ) et qui se complète avec le running et la natation. J’ai testé le Hiit, le Trx puis après en avoir beaucoup entendu parler je me suis inscrite au Fit’Ballet.  J’avais au départ beaucoup d’aprioris sur ce sport combinant fitness et danse classique, surtout que je suis loin d’avoir un physique de ballerine! Et pourtant la magie a opéré, en moins d’un mois j’étais devenu accro! Pendant 1h on travaille à la fois la posture, on muscle toutes les parties du corps avec un gros focus sur l’arrière des jambes, le tout en transpirant un maximum pendant les exercices plus cardio. Un combo parfait qui au bout d’une dizaine de séances m’avait déjà nettement affiné.

Vous trouvez que tout ce sport c’est beaucoup trop ? On me fait souvent la remarque mais il faut savoir que lorsqu’on reste toute la journée assis devant un bureau, si on veut  voir opérer du changement sur sa silhouette il faut compter minimum 3 sessions de 1h par semaine.

Les jours où vous avez la flemme, marchez, zappez le bus ou le métro, prenez votre vélo ou bien organisez vous une petite session de 30 minutes de renfo chez vous devant une vidéo, sur youtube c’est pas ce qui manque!

 

Ma semaine idéale :

 

Alterner des sessions de cardio/renfo ( pour moi ce sera 1 run et 2 cours de Fit ballet) 2 ou 3 soirs par semaine après le travail.

Garder 1 ou 2 sessions plus “douce” ( Nage avec palmes à la piscine et yoga pour moi) en matinée le week-end.

Une routine qui peut changer selon mon emploi du temps, la météo, l’envie de tester une autre  pratique ou tout simplement ma motivation mais j’aime garder un maximum cette base car si vous calculez bien elle me permet d’ avoir à dispo 4 voir 5 soirées pour sortir ou chiller. Et non le sport ne vous empêchera pas d’avoir une vie sociale.

Évitez d’entrecouper vos routines : 2 mois de sport 3 fois par semaine puis plus rien pendant 1 mois puis de nouveau 3 semaines d’activités physique intense et rebelote ! C’est le meilleur moyen de faire du yo-yo avec votre silhouette et de vous retrouver avec une peau complètement relâchée, des résultats en dents de scie et de l’argent jeté par les fenêtres. Même si votre activité sportive se résume à 1h de yoga par semaine et un peu de marche, gardez le rythme et elle sera d’autant plus efficace!

 

A retenir :

-Trouver le ou les sports qui vous font kiffer pour rester motivée

– S’organiser une routine adaptée à son emploi du temps et son mode de vie et s’y tenir absolument

– Bouger un maximum dans la journée

 

Mon avis sur le Miha bodytech

miha bodytechC’est le phénomène en vogue du moment, moins d’1/2h branchée à cette machine d’électrostimulation et vos muscles ressortent dans le même état qu’après une séance de 4h de sport !

Le principe ? Pendant 20 min vous effectuez des mouvements de renforcement musculaires pendant que la machine à laquelle vous êtes branchée par des électrodes,  charge de petites pulsions qui vont contracter vos muscles au maximum.

Le résultat ? Un travail en profondeur, une musculature développée, un métabolisme accéléré et une amélioration des performances physiques.

J’ai eu la chance de pouvoir tester quelques séances au centre My Big Bang  où les coachs sont adorables et très à l’écoute, là-bas j’ai vu des sportifs qui en combinant le Miha à une autre pratique et en surveillant leur alimentation obtenaient de vrais résultats,  et impressionnants pour la plupart !

Je vous avoue que moi ces petites charges ne me plaisent pas trop et je suis plutôt adepte des workout intenses (vous l’aurez compris ! ) qui font transpirer.

Mais si le concept vous tente je vous conseille de tester chez My Big Bang pour vous faire votre propre avis !

Enregistrer

Enregistrer

SLENDERTONE : ÇA MARCHE !

( Photo non contractuelle 😉 )

Un article que j’aurais due déjà poster  il y a longtemps puisque c’est au printemps dernier que j’ai eu la chance de pouvoir tester le short Slendertone accompagné du programme sportif de la belle Julie Ferrez à l’hotel Le Meurice ( rien que ça ! ).

Mais alors c’est quoi ce short qui vous intrigue toutes ?

Pour vous la faire courte il s’agit d’un short moulax type cycliste munie de 4 petites plaques d’électrostimulation qui se colle à l’emplacement des muscles fessiers. Vous enfilez le short et branchez la machine et vous voilà partie pour une scéance de sport intensif sans bouger du canap’!

Comment ça marche ? Les electrodes collées à votre popotin vont emettre des micro-impulsions électriques qui reproduisent en fait les contractions musculaires naturelles. En somme, une séance de 30 minutes avec le short Slendertone est aussi efficace que de réaliser 60 levés de jambe arrières. Pas mal non ?

Est-ce que ça fait mal ? Alors oui on sent quelques picotements mais heureusement la télécommande permet de régler l’intensité des contractions.

capture-decran-2016-09-17-a-15-03-48

Les résultats ? Avec mon entrainement sportif habituel et 3 sessions de Slendertone par semaine OUI j’ai vu des resultats ( et mes copines bonnasses Julie et Audrey aussi ! ), les fesses sont plus bombées et une courbe se forme au dessus de la cuisse donc si vous trouvez votre fessier un peu plat et que vous vous motivez à des séances régulières ( un ptit coup de short de temps en temps ne donnera aucun résultat hein ! ) il deviendra alors beaucoup plus bombé, musclé et surtout tonique !

Pour vous procurer ce short magique c’est par ici : slendertone.com

 

booty2

MA TEAM BONNASSE

Vous vous souvenez quand la « Team Bonnasse » n’était qu’un hashtag rigolo que je publiais sous mes selfies « after run »?, bon et ben maintenant j’ai ma vraie team de sportives et ça c’est top!

 

Rien d’original ici, on a simplement suivi le mouvement lancé par les grandes marques de sport qui en rassemblant les runneurs en crew et en faisant monter la mayonnaise sur les réseaux sociaux ont véritablement changé la façon de s’entrainer. En voyant que le hashtag commençait à bien tourner je me suis dit qu’il y avait quand même un potentiel « sexy » à exploiter d’où l’idée d’avoir mon équipe de filles bonnasses autant par leur physique que par leur personnalité.

10904488_911688012196725_5700192155755716723_o

Ma team se compose de 6 filles, il y a Julie qui a lancé le hashtag avec moi et qui m’a toujours suivi dans mes runs été comme hiver, qu’il pleuve, qu’il neige, la flemme n’étant pas une excuse acceptée, Marion dont je suis très fière puisqu’elle a  réussi a se dépasser l’année dernière en courant son premier 10km et a pris ensuite goût au running, Audrey qui en plus d’être une graphiste de talent (hey coucou le plus beau logo du monde) est venue vers moi avec l’envie de recommencer à s’entrainer et une détermination à toute épreuve , Azanie ma copine blogueuse et sportive qui correspond plus que jamais à l’identité de la team et la belle et talentueuse Elsa qui depuis qu’elle a repris le sport s’imposait comme un élément indispensable à ce crew. Et puis pour finir il y a moi qui court déjà depuis 1an presque tous les jours même avec mes petites jambes 🙂

 

« Bonnasse » c’est sure c’est pas vraiment un terme sportif, non « bonnasse» ça restera un mot entre le péjoratif et le sexy, un adjectif toujours inconnu du dictionnaire mais qui nous qualifie bien.

Ma définition de la bonnasse sportive ?  Pour comprendre je vais donner un exemple concret :  Tu es une fille, tu veux te challenger, te mettre au sport, alors tu vas courir, 2km t’en chies mais tu recommences le jour suivant, 3km tu progresses, jusqu’à finir ton premier 5km. Là t’es fière, très fière même (les coureurs comprendront), alors bon comme tu dis que tout le monde devrait être au courant de ton exploit, tu prend ton plus beau selfie et tu publies tes km parcourus sur Instagram en espérant récolter quelques likes d’encouragements, et là bim tu vois que des filles t’applaudissent, te félicitent et veulent faire comme toi, voilà c’est un peu le principe de la team bonnasse, on va motiver des filles qui ne se connaissent pas entre elles mais qui vont se motiver ensemble, on veut voir des kilomètres et des kilomètres parcourus, des photos d’abdos devant la glace après une séance de renfo, des « belfies » après avoir réussi le squat challenge…etc. Mais aussi tout simplement des filles qui veulent se dépasser battre des records et qui même en étant débutantes veulent se prouver qu’elles en sont capables. Voilà c’est comme ça qu’on mérite de devenir une « bonnasse » !

 

team bonnasse nike

 

La Team Bonnasse X La Nike Women Race

 

Cette année la traditionnelle course du printemps organisée par Nike et réservée uniquement aux filles s’appellera la Nike Women Race, les coureuses auront le choix entre courir un 10 ou un 15K, la Team Bonnasse a peine sur pattes que Nike nous offrait la possibilité de mettre en avant notre équipe en  poussant les autres filles à se challenger pour courir les 15Km avec pour slogan « Girls just want to have run ». Alors ensemble on va s’entrainer, on aura des beaux tee-shirts et on se prendra en photos pour rendre jalouses toutes les feignasses et les faire lever de leur canap (« Sweat more, bitch less » comme ils disent sur pinterest ;).  Ca vous dit ?

 

Alors tenez vous prêtes, débutante ou confirmée motivez-vous et préparez vous à rejoindre la plus sexy des team de sportives, il y aura du running, du training, mais pas que !

 

Pour suivre la Team Bonnasse : 

 Sur Facebook:

Team bonnasse

Sur instagram:

@teambonnasse

 

Et pour s’inscrire à la Nike Women Race c’est par ici

 

 

Shooting réalisé par Jeremy Josselin pour Studio White

Merci à l’Usine Beaubourg de nous avoir acceuilli <3

Enregistrer

Sport d’hiver

Ce n’est pas parce que les températures chutent qu’il faut lâcher vos entrainements, la Team Bonnasse court qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente !

Pour vous motiver l’hiver il va vous falloir quelques sous, une matinée de shopping un peu de bon gout que vous trouverez dans cet article, et vous voila repartie pour avaler des kilomètres et finir avec un corps de déesse avant même l’arrivée du printemps et des mini robes !

 

1. Exit le short, bonjour le legging !!!

Paroles de runneuse, oui on court plus vite avec un short! Malheureusement en hiver si vous ne voulez pas attraper une pneumonie mieux vaut éviter de sortir les jambes à l’air. Le port du legging devient alors obligatoire. Bonne nouvelle les marques en font avec de chouettes motifs ou simplement des petites bandes fluorescentes pour être visible quand il fait nuit.

 

2. Brassière + Tee-shirt

Oui oui je parle de toi la jolie sportive ultra bien foutue qui nous faisait baver de jalousie en courant avec ta brassière rose fluo dévoilant tes superbes abdos que tu semblais avoir naturellement.

Winter is coming et tu fais moins la maligne avec ton teeshirt et ton sweat. Bon ok pour rester sexy on le choisi bien moulant et « dry fit » pour éviter les aureoles de transpi.

 

3. Une jolie veste

Jamais sans mon K-Way ! La veste de running est devenue indispensable pour les guerrières qui courent sous la pluie et très pratique lorsque les températures baissent.

L’astuce : si vous avez trop chaud ou que vous êtes gênée, nouez là autour de votre taille, vous serez bien contente de l’avoir à la fin de votre run.

 

BONUS : Les plus jolies vestes sont dans ma sélections, il y en a pour tous les prix et tous les gouts !

 

veste running h&m

Veste H&M, 49,90€ 

 

veste running h&m2

 

Veste matelassée en Polaire H&M, 39,90€

 

Capture d’écran 2014-10-27 à 18.39.01

Veste de running Flash Max Nike, 450€ 

veste running bershka

Coupe-vent à capuche Bershka, 35,99€

 

 

veste running 7

Poncho Nike sur Urban Outfitters, 45€  au lieu de 98€

veste running mango

Coupe-Vent de running, Mango, 49,99€