S’organiser pour ne plus culpabiliser

20170917_154302

La semaine dernière je vous racontais comment j’avais changé puis mis en place une routine sportive qui me convenait. Outre le sport j’ai aussi découvert comment le fait de noter et planifier mes repas m’aidait  à mieux maîtriser mon alimentation tout en réduisant considérablement mon budget « courses ».

Ici je ne vous dirais pas quels aliments manger à proprement parler, chaque personne est différente et nous n’avons pas toutes les même goûts/ habitudes alimentaires/ vies/ morphologies..etc et le mode d’alimentation que j’ai choisi ne convient peut-être pas à tout le monde. Les mots “sains” et “healthy” que j’emploie dans cet article pour désigner certains de mes repas signifient en gros : Protéines + légumes avec ou sans féculents/légumineuses selon qu’il s’agisse d’un repas du soir ou du midi. Voilà vous savez tout !

 

Pour comprendre exactement le sujet “organisation” abordé ici je vais inventer une petite histoire qui vous parlera peut-être :

Motivée depuis quelques temps pour faire attention et changer vos habitudes alimentaires vous vous rendez au bureau comme chaque matin.  Tout se passe bien mais à l’heure du déjeuner, terrassée par une matinée de travail vous craquez sur la trop bonne pizza 4 fromages de la cantine. A 17h c’est le traditionnel petit creux, vous prendrez bien un fruit mais votre collègue a ramené un gâteau maison, ce serait impoli de ne pas y gouter et il se peut que vous vous preniez des remarques si vous ne le faites pas ( mais ça c’est un autre sujet 😉 )!

19h vous finissez enfin votre journée quand vos amies vous proposent d’aller boire un verre, trop contente de les retrouver vous enchainer 2 spritz puis vous rentrez chez vous avec pour objectif de diner léger mais surprise votre amoureux vous a préparé ses fameuses pâtes carbo !

Alors certes une journée d’écarts c’est pas bien grave sauf que le lendemain midi vous aviez prevu d’aller au jap avec une collègue tandis que le soir c’est resto pour l’anniversaire de votre meilleur amie.

Résultat ? Soit vous réussissez à passer outre et profitez pleinement de la vie ( et vous avez bien raison!), soit vous êtes comme moi et vous passez les jours suivants la boule au ventre à vous sentir grosse et moche et entièrement rongée par la culpabilité au point de vouloir rester enfermée le week-end pour faire du sport à outrance et manger des légumes vapeur dans l’espoir d’éliminer ne serait-ce qu’un demi-sushi.

En vérité plus que ces repas un peu trop riches en graisses et en sucres,  c’est finalement cette fameuse culpabilité qui nous fait grossir et nous sentir mal dans notre peau…Le pire dans tout ça c’est qu’à cause de cette dernière vous n’appréciez même plus d’aller au restaurant ou de prendre un apéro avec vos amis par peur de prendre quelques kilos !

 

Planifier ses menus

Quand j’ai pris mon premier rendez-vous avec Insaf, elle m’a fait noter tout ce que je mangeais, et le sport que je pratiquais (ou pas) chaque jour sur un planning dédié que je continue de lui envoyer chaque semaine.

Si vous décidez de consulter, la majorité des nutritionnistes vous feront faire cet exercice, testez le sur une semaine et vous vous rendrez-mieux compte de la façon dont vous vous alimentez.

Depuis le mois de Janvier lorsque j’étais encore salariée, j’avais pour résolution de me préparer des lunchbox pour le midi, une décision qui m’avait forcé à chercher des idées de repas et faire des listes de courses pour ne plus acheter au jour le jour ( vive le carrefour market qui ferme à 22h ! ). Avec le journal alimentaire j’ai pris la décision de prévoir et noter chaque samedi avant mes courses ce que j’allais manger matin/midi/soir durant la semaine suivante.

Dis comme ça ça peu me faire passer pour quelqu’un de complètement psycho-rigide mais sachez que cette organisation m’a aussi fait faire beaucoup d’économies et surtout moins de gâchis !

 

menu-planner

Source : wholefully.com

Sur mon planning ( on en trouve de très jolis sur pinterest comme ci-dessus) je commence par noter les déjeuners/diners/sorties à l’extérieur prévues durant la semaine, puis j’organise mes séances de sports selon mon emploi du temps de façon à ce qu’elles soient bien dispersées et ne me bloquent pas pour sortir.

Il me reste ensuite à remplir les cases libres avec les repas que je vais devoir me préparer.

Exemple :

Si vous savez déjà que le jeudi vous irez au resto le soir, prévoyez un déjeuner léger le midi et une session de sport le vendredi. De même si un petit déjeuner pro est prévu le mardi dans ce nouveau lieu qui sert des pancakes à tomber, ne prenez pas de dessert lundi soir pour avoir bien faim le lendemain et prévoyez votre salade préférée dans votre lunchbox le mardi midi.

Personnellement j’ai choisi de manger “healthy” lorsque je suis toute seule et préféré me « lâcher » lorsque je suis accompagnée, cela me permet de garder un certain équilibre et de ne pas me restreindre, car si il y a bien une chose que je déteste c’est me priver dans un bon restaurant et payer pour un plat que je n’ai même pas pris de plaisir à manger.

Alors évidemment il est difficile et même pas forcément très amusant de tout prévoir à l’avance (bon ok moi j’adore, pas de jugement ! ), un verre ou une sortie peut très bien se caler la veille ou le jour même et je vous conseille fortement d’en profiter ! Peu importe si vous devez réorganiser votre planning, il vous permettra tout de même d’avoir une base déjà toute faîte et surtout d’avoir toujours quelque chose de sain à cuisiner dans votre frigo. Le but étant de ne pas se prendre la tête !

 

Les courses

20170917_082010

Prévoir son menu permet aussi d’organiser sa liste de courses et manger ce que vous aimez sans avoir à vous rabattre sur une boites de petits-pois-carottes qui traine au fond du placard accompagnée d’une tranche de jambon Herta qu’il faut absolument finir ou bien casser son budget pour commander indien chez Deliveroo.

Si j’achète une aubergine par exemple ( oui j’aime beaucoup les aubergines) je sais qu’elle va me faire deux repas alors je vais chercher deux recettes simples que je me préparerais pendant la semaine, le lundi midi et le jeudi soir par exemple pour ne pas avoir l’impression de manger deux fois la même chose d’affilée.  Cela m’évite de laisser une moitié de légume pourrir dans mon frigo ou de me forcer à la manger au dernier moment alors que j’avais envie d’autre chose.

Au début il se peut que ce soit légèrement fastidieux, surtout si vous êtes deux à la maison ou si vous ne connaissez pas encore bien votre faim. Il faudra compter deux ou trois semaines avant que tout ça ne se mette en place.

Côté budget, le mien a sacrément baissé depuis que je prévois mes courses à l’avance! En moyenne je dépense environ 40€ par semaine en nourriture pour moi toute seule en comptant matin, midi et soir.

Y en a parmi vous qui font des plannings ou ont un budget courses ou sorties par mois ? Comment est-ce que vous vous organisez ? Je veux tout savoir!

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cécile Espinasse

Fondatrice de La Minute Coquette et journaliste mode/beauté

4 Comments

  • Répondre septembre 18, 2017

    VanessaCerise

    Hello Cécile,
    Déjà merci car grâce à tes articles précédents j’ai programmer un rdv avec Insaf.
    Puis à force de lire des articles concernant la nutrition je me prépare doucement et applique doucement les méthodes.
    J’ai beaucoup grossi suite à un événement difficile, j’espère me retrouver fini d’ici l’été prochain.
    Merci beaucoup,
    Vanessa

    • Répondre septembre 18, 2017

      Cécile Espinasse

      Oh merci Vanessa, j’espère que ça va t’aider !
      Courage <3

  • Répondre septembre 18, 2017

    Laura

    Salut Cécile,
    Ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule (psycho-rigide) à planifier mes repas! Et je suis tout à faire d’accord avec toi, c’est plus efficace et on se casse moins la tête le soir et au moment de faire les courses.J’adore les livres d’Emilie Laraison de la collection la cuisine pour les nullissimes! Il y a plein d’idées de repas équilibrés et très faciles à réaliser pour les soirs de semaine!
    Merci pour ton blog et de partager sur tous ces sujets 🙂

    • Répondre septembre 18, 2017

      Cécile Espinasse

      Merci Laura ! Je vais jeter un oeil à ce livre 🙂

Leave a Reply